Conseils

Résidence secondaire : vaut-il mieux acheter ou louer

Si tant est qu’on ait les moyens, jusqu’à récemment, 2 options s’offraient à ceux qui rêvaient de partir en vacances : acheter une maison secondaire, ou louer ! Nombreux sont les vacanciers dont le cœur a éternellement balancé entre ces 2 solutions.

Mais alors comment décider ? Quels sont les avantages et inconvénients de ces 2 solutions ?

altacasa blog image

LOUER UNE MAISON SECONDAIRE

C’est sans conteste le plus reposant et le plus flexible : pas besoin de se poser d’autres questions que “où aller ?”, et “avec qui ?”. La location a l’avantage de permettre de changer régulièrement de lieux de vacances pour ceux qui ont la bougeotte, d’avoir accès à des maisons d’exception, et d’offrir, la plupart du temps, un service clé en main, sans souci de travaux d’aménagement, ni de ménage ou jardinage. 

Mais cette solution n’a pas que des bons côtés : Au-delà de ne pas être chez soi, l’argument principal et incontournable contre la location est surtout financier : louer est un investissement à fond perdu. L’argent investi dans la location est définitivement envolé. 

Par ailleurs, attention aux mauvaises surprises et déceptions : maison moins agréable que ne le laissaient imaginer les photos, environnement sans charme, voisins trop proches ou au contraire, si l’on a adoré l’endroit, risque de ne pas pouvoir le re-louer l’année suivante etc…

ACHETER SA MAISON DE CAMPAGNE

Graal pour certains, fil à la patte pour d'autres. 

Si la maison et la localisation sont bien choisies, l’achat d’une résidence secondaire peut être un investissement immobilier intéressant, et générer une vraie plus-value à la revente : en témoigne l’augmentation exponentielle du prix des maisons autour de Paris depuis la pandémie qui a permis à de nombreux vendeurs de ressortir clairement gagnants de leur opération.

Au-delà de l’aspect financier, il est par ailleurs indéniable qu’en termes de confort, avoir une maison à soi est un vrai avantage : flexibilité totale sur le calendrier, ameublement et décoration à soi, connaissance de la région, possibilité de s’enraciner...

Mais devenir propriétaire d’une résidence secondaire n’est pas une mince affaire. En plus de  l’aspect financier lié à l’acquisition du bien lui-même (A-t-on un apport ? Peut-on emprunter ?), il faut être conscient que la résidence secondaire est un investissement personnel, en temps (entretien et jardinage, rénovation etc..) comme en argent (notamment car les charges peuvent être élevées). L’achat d’une résidence secondaire est d’ailleurs bien souvent un coup de cœur qui fait fi de toute rationalité économique. 

Échec et mat, donc pour le match perpétuel de louer ou d’acheter.  

Mais tout vient à point qui sait attendre!

UNE RÉVOLUTION DE LA RÉSIDENCE SECONDAIRE 

Depuis peu, on observe une révolution des modes de consommation, et l’apparition d’une 3ème option : acheter des parts d’une ou plusieurs résidences secondaires. 

Il n’a jamais été aussi simple de devenir propriétaire d’une maison authentique sur la Côte Basque et d’un chalet dans les Alpes.

C’est ce que propose Altacasa : la possibilité d’investir dans des parts de superbes propriétés en fonction du nombre de jours que le client souhaite y passer (1/8 part = 44 jours/an). Quand on sait qu’en moyenne les Français viennent seulement 40 jours par an dans leur résidence secondaire, cette solution paraît de loin la meilleure !

Elle combine les avantages de l’achat d’une résidence secondaire et de la location puisqu’elle permet d’acquérir un bien immobilier, de partager les frais d’entretien de la maison avec les autres propriétaires, et d’être flexible, tout en n’ayant aucune gestion au quotidien à faire puisque Altacasa s'occupe de tout. Jackpot!